BFM Business

Des glaces Pat’patrouille, Snickers, Twix, Bounty et M&M’S contaminées à l'oxyde d'éthylène

En raison d'une teneur d’oxyde d’éthylène supérieure à la règlementation européenne en vigueur, des bâtonnets Pat’patrouille de marque Leone et des glaces Snickers, Twix, Bounty et M&M’S ne doivent pas être consommées.

Deux distributeurs viennent d'annoncer des rappels de glaces, en raison d'une "teneur d’oxyde d’éthylène supérieure à la règlementation européenne en vigueur", indique le site spécialisé Oulah.

Les glaces concernées

Auchan rappelle des bâtonnets Pat’patrouille de marque Leone, en format de boîte de 6 pour un poids net total de 210 grammes. Le code-barre est le 3830053872197, avec une date limite de consommation (DLC) fixée au 30/07/2022 et une date de durabilité minimale (DMC) au 01/11/2022.

De son côté Leclerc rappelle des glaces Snickers, Twix, Bounty et M&M’S, avec différents formats d'emballage concernés, précisant le code barre concerné et les DLC/DMC pour chaque format.

A rapporter en point de vente

Si vous avez acheter un lot concerné, la consigne est simple: ne pas consommer et rapporter au point de vente. Si des consommateurs ont déjà consommé ces produits, divers troubles peuvent apparaître", ils sont invités à consulter un médecin ou un centre anti poison

"L’oxyde d’éthylène gazeux est utilisé comme biocide (bactéricide tuant les bactéries et leurs endospores), comme fongicide (tuant les moisissures et les champignons)", précise Oulah, indiquant que "la LMR (Limite maximale de résidus) fixée à 0,05 mg/kg dans le règlement CE n°396/2005, est dépassée, engendrant des retraits de produits dans plusieurs pays européens dont la France".

Une très longue liste de rappels

De nombreuses glaces ont été rappelées ces dernières semaines pour les mêmes raisons, de différentes marques, mais pas seulement. Les rappels concernent également des produits à base de sésame ou des épices. Sur son site, la DGCCRF fait état de plus de 7000 références de produits désormais concernés.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto