BFM Business

Des chaussures de sport Salomon sortiront en 2021 d'une nouvelle usine robotisée en Ardèche

La future usine située à Ardoix (Ardèche) aura recours à la robotique pour rationaliser le processus d’assemblage des chaussures de sport.

La future usine située à Ardoix (Ardèche) aura recours à la robotique pour rationaliser le processus d’assemblage des chaussures de sport. - Chamatex

Chamatex, fabricant de textiles, se lance dans la construction d'une nouvelle usine ardéchoise. Fortement robotisée, ce site prévoit de fabriquer 500.000 paires de chassures de sports en 2025, dont la moitié pour la marque Salomon.

Alors que cet industriel du textile s'est mis à fabriquer des masques sanitaires durant le confinement, Chamatex se lance dans les chassures de sport en Ardèche d'où il est originaire.

Ce projet est réalisé en partenariat avec le Français Salomon, originaire de Haute-Savoie, les deux entreprises ayant déjà coopéré précédemment.

Ensemble, elles prévoient la mise en service en 2021 d'un nouveau site de production automatisé (cf photo ci-dessous) dédié aux chaussures de sport à Ardoix, commune d'Ardèche située à 1 heure de voiture au sud de Lyon.

La pose de la première pierre de la future usine de Chamatex est survenue ce jeudi 17 septembre. La production de chaussures au sein de l’usine devrait commencer mi-2021.
La pose de la première pierre de la future usine de Chamatex est survenue ce jeudi 17 septembre. La production de chaussures au sein de l’usine devrait commencer mi-2021. © Salomon/Chamatex

L'enjeu du site, dont la première pierre a été posée ce jeudi, sera de rationaliser le processus d’assemblage pour tenir tête aux faibles coûts de production asiatiques pour ce type d'articles de sport.

Chamatex fournira son matériau textile Matryx

Les futures chaussures seront dotées du matériau textile Matryx, que Chamatex a déjà fourni à Salomon pour sa chaussure de trail Cross/Pro, lancée durant la saison printemps/été 2020.

Les deux entreprises ont aussi collaboré lors de la création de la gamme de chaussures ME:sh de Salomon en 2017 et 2018, "qui a nécessité l’utilisation de la robotique pour créer des modèles de running personnalisés dans le Design Center de l'industriel savoyard à Annecy" précise l'industriel savoyard.

L'objectif affiché : produire 500.000 paires d'ici 2025

L’objectif de la future usine ardéchoise est de produire 500.000 paires de chaussures par an d’ici 2025. La moitié seront des modèles Salomon, l’autre moitié concernera des modèles conçus par d’autres partenaires de Chamatex spécialisés dans le footwear.

Pour financer ce projet, l’entreprise ardéchoise a fait entrer à son capital Bpifrance et Etoile ID, la filiale investissement du Crédit du Nord. Chamatex a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 25 millions d'euros pour 120 salariés.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco