BFM Business

Des autotests disponibles chez Carrefour dès ce week-end

Un kit d'autotest anti-Covid

Un kit d'autotest anti-Covid - InnovaMedicalGroup

Les premiers autotests seront disponibles dès ce week-end dans les rayons parapharmacie des magasins Carrefour. L'enseigne en a commandé un million.

La Haute autorité de Santé (HAS) a donné mardi son feu vert aux autotests de détection du coronavirus par prélèvement nasal. Ces tests antigéniques à faire soi-même seront disponibles en pharmacie et même en supermarché, comme c'est le cas en Allemagne.

Les premiers autotests arriveront dès ce week-end dans les parapharmacies des enseignes Carrefour. Le distributeur en a commandé un million, prévoyant une forte demande comme ce fut le cas en Allemagne où les autotests vendus en supermarché ont rapidement été en rupture de stock.

Moins de 5 euros l'autotest

A l'image des masques, ces produits seront disponibles en libre service dans les rayons de paraphamacie du groupe. Dans un premier temps, selon nos informations, ils seront vendus par boite de 20 tests à 40 euros, soit deux euros l'unité, avant d'être vendus par boîte de cinq à 15 euros, pour un prix à l'unité de 3 euros.

Ces autotests antigéniques sont destinés aux personnes sans symptômes de plus de 15 ans, leur efficacité sur les moins de 15 ans n'ayant pas été prouvée, selon la HAS.

Ce nouvel outil vient compléter l'arsenal du dépistage et donne des résultats en 20 à 30 minutes. Le prélèvement nasal est moins profond (3-4 cm) et moins désagréable que le prélèvement nasopharyngé pour les tests RT-PCT classique. Le résultat se visualise ensuite comme pour un test de grossesse.

L'efficacité des autotests dépend de leur réalisation, laissant craindre une explosion de faux négatifs. Comme pour les tests antigéniques réalisés en officines, en cas d'autotest positif, il faudra réaliser un second test RT-PCR pour confirmer le résultat et caractériser le variant en présence.

Gaëtane Meslin et Pauline Dumonteil