000_TB6CF.jpg
 

Patron de la CFE-CGC, François Hommeril estime que la proposition de rendre dégressive les allocations chômages pour les cadres, reprise par le Premier ministre, relève du "propos de comptoir" de bar.

Votre opinion

Postez un commentaire