BFM Business

Covid-19: l'Europe réserve 225 millions de doses du futur vaccin du labo allemand CureVac

CureVac est une société européenne pionnière du développement d'une classe de vaccins complètement nouvelle, basée sur l'ARN messager (ARNm),

CureVac est une société européenne pionnière du développement d'une classe de vaccins complètement nouvelle, basée sur l'ARN messager (ARNm), - Handout © 2019 AFP

La Commission européenne a réservé 225 millions de doses du potentiel vaccin contre le Covid-19 de l'Allemand CureVac, quatrième accord de ce type trouvé par l'UE avec des laboratoires (après Sanofi, Johnson&Johnson et AstraZeneca).

La Commission européenne continue à élargir son éventail de futurs vaccins par de nouvelles négociations, menées avec le laboratoire allemand CureVac. Les discussions avec cette jeune biotech pharmaceutique devraient aboutir à un contrat d'achat anticipé qui n'est pas encore conclu.

CureVac développe une classe nouvelle de vaccins

CureVac développe une classe de vaccins nouvelle, basée sur l'ARN messager (ARNm), transporté dans les cellules par des nanoparticules lipidiques. Son principe est l'utilisation de cette molécule en tant que transmetteur de données, ces informations permettant à l'organisme lui-même de produire ses propres substances actives pour lutter contre diverses maladies.

Le contrat envisagé "permettrait à tous les États membres de l'UE d'acheter le vaccin et également de faire des dons à des pays à revenu faible ou moyen ou de le retransférer vers des pays européens", est-il souligné.



L'achat initial serait de 225 millions de doses pour le compte des Etats membres de l'UE, une fois l'efficacité et l'innocuité d'un vaccin démontrées.

"La Commission européenne tient sa promesse d'assurer aux Européens et au monde un accès rapide à un vaccin sûr qui nous protège contre le coronavirus. Chaque cycle de négociations que nous concluons avec l'industrie pharmaceutique nous rapproche de la victoire contre ce virus", s'est félicitée la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

C'est le quatrième accord trouvé dans le cadre de l'achat de vaccins par la Commission. Bruxelles a déjà réservé 300 millions de doses du vaccin en préparation du français Sanofi, et 400 millions de celui de l'américain Johnson & Johnson et 300 millions de doses auprès du groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires.

F.B. avec AFP