BFM Business

Coronavirus: à quoi va ressembler le TGV médicalisé qui va déplacer des patients

Le plan de transport du prochain week-end de chassé-croisé, au milieu des vacances scolaires, sera communiqué vendredi vers 17H00 par la SNCF.

Le plan de transport du prochain week-end de chassé-croisé, au milieu des vacances scolaires, sera communiqué vendredi vers 17H00 par la SNCF. - Stéphane de Sakutin-AFP

Un TGV affrété par la SNCF permettra d'évacuer 20 patients afin de désengorger les hôpitaux du Grand Est, région la plus touchée par l'épidémie de coronavirus.

Les hôpitaux du Grand Est étant sous tension, des malades du Covid-19 vont être évacués vers d'autres régions.

Dès ce mercredi, un premier TGV sera mis en place mercredi après-midi pour un départ prévu jeudi matin. Ce train partira de Strasbourg pour relier les Pays de la Loire. Il accueillera 20 patients actuellement hospitalisés dans la région Grand Est.

Un dispositif qui pourra être répété

Les patients seront répartis dans plusieurs CHU des Pays de la Loire: Angers, Le Mans, Nantes et La Roche-sur-Yon.

Les patients seront installés à quatre par voiture. Ils auront à leurs côtés une équipe médicale composée d'un médecin anesthésiste réanimateur, d'un interne, d'un infirmier anesthésiste et de trois infirmiers.

Des soignants qui viennent des CHU de Nantes et d’Angers ainsi que de l’AP-HP d’Ile-de-France. Le tout coordonné par le SAMU de Paris. Selon ce dernier, ce dispositif pourra être répété à l’avenir selon les besoins.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco