BFM Business

Vaste deal dans le secteur du café

-

- - -

Le Néerlandais DEMB, propriétaire de Maison du Café, L'Or et Senseo, a accepté l'offre d'achat de son concurrent allemand Benckiser. Une consolidation en vue de concurrencer le leader du secteur: Nestlé.

La confirmation d'un deal de grande ampleur dans le domaine du café est intervenue ce vendredi 12 avril. Le Néerlandais DEMB a finalement accepté l'offre de rachat déposée le mois dernier par l'Allemand Benckiser. Une offre légèrement revue à la baisse, mais qui le valorise tout de même à 7,5 milliards d'euros.

C'est donc la fin de parcours pour le groupe des Pays-Bas, qui peinait ces dernières années à concurrencer le géant incontesté du secteur, Nestlé. Il est vrai que l'ancien propriétaire, Sara Lee, n'avait guère innové avant de placer le groupe en bourse l'an dernier.

Benckiser se diversifie

Les marques du Néerlandais, Maison du café, L'Or ou Senseo, avait procédé à un travail de repositionnement marketing. Mais elles ne parvenaient pas à combler l'écart avec le Suisse et sa marque phare, Nespresso.

L'acquéreur, Benckiser, a de son côté déjà étoffé son portefeuille. Il a racheté l'année dernière la chaîne américaine Caribou et la marque Peet's Coffee & Tea.

Pour la société qui rassemble les intérêts de la famille fondatrice de Reckitt Benckiser, c'est une diversification stratégique. Elle est déjà leader mondial des produits d'entretien, avec Saint-Marc ou Woolite, pour ne citer qu'eux, et bien placé sur le segment des cosmétiques, avec Coty. Le groupe s'est également lancé dans le luxe, en acquérant le chausseur Jimmy Choo il y a deux ans.

Guillaume Paul