BFM Business

Swatch se lance dans l'aventure indienne

Swatch vise les 1.700 magasins ou points de vente dans le monde d'ici 2017.

Swatch vise les 1.700 magasins ou points de vente dans le monde d'ici 2017. - -

L'horloger suisse a demandé aux autorités indiennes l'autorisation de vendre ses montres, sous sa propre enseigne. Un pari risqué dans le pays.

Swatch veut ouvrir ses propres boutiques en Inde. L'horloger suisse a déposé une demande auprès des autorités indiennes pour vendre ses montres sous sa propre enseigne. Ils ne sont pas nombreux, les groupes étrangers, à vouloir se passer d'un intermédiaire en Inde.

Contrôler toute la chaine de production, de la fabrication des cadrans et des composants jusqu'au réseau des points de ventes, c'est la force de Swatch. L'horloger ne veut dépendre de personne et être en relation direct avec les clients.

Il vise les 1.700 magasins ou points de vente dans le monde d'ici 2017. Il y a ceux qui sont monomarques, entièrement dédiés à la montre Swatch et les mutlimarques qui regroupent toutes les marques de luxe du groupe.

Carrefour abandonne

Une stratégie difficile à appliquer en Inde, où l'implantation des groupes étrangers est très réglementée. Aujourd'hui, seuls Ikea et H&M ont tenté l'aventure par leurs propres moyens. Les autres passent par des intermédiaires et ce n'est pas toujours évident. Carrefour, par exemple, a décidé de lâcher l'affaire.

Swatch tente le pari. Les ventes de montres en Inde devraient tripler d'ici 2020, grâce à l'émergence d'une classe moyenne qui s'intéresse de plus en plus aux accessoires de mode.

Hélène Cornet