BFM Business

Swatch affiche une forme insolente au premier semestre

Swatch en pleine forme au premier semestre 2012.

Swatch en pleine forme au premier semestre 2012. - -

L’horloger a publié ce mardi 24 juillet un bénéfice en hausse de 25%, à plus de 600 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 3,2 milliards. Fort de ces bons résultats, le groupe envisage son avenir sous les meilleurs auspices.

Swatch est en forte hausse. Le titre prenait près de 3% à la Bourse de Zurich ce 24 juillet à la mi-journée, sur fond de bons résultats. Au premier semestre, le groupe horloger suisse affiche un bénéfice net d'un peu plus de 600 millions d'euros, en hausse de 25%, pour un chiffre d'affaire de plus de 3,2 milliards. L'horlogerie de luxe continue d'afficher une santé insolente.

Cela n'est pas près de s'arrêter si l'on en croit Swatch, qui s'attend à une fin d'année "prometteuse". Le numéro un mondial du secteur, qui veut créer 1000 postes cette année, compte toujours battre son record de chiffre d'affaires de 8 milliards de francs suisses (6,5 milliards d'euros). Une croissance tirée notamment par la Chine, de plus en plus friande de montres suisses.

Sa marque Omega, "top sponsor" des JO de Londres

Swatch évoque certes des pressions sur ses marges, liées à deux éléments: d'un côté la surévaluation du Franc suisse, de l'autre, le prix des matières premières, l'or et le diamant. Mais elles n'empêchent pas le groupe d'afficher un premier semestre éclatant.

Swatch peut s'appuyer sur la force de ses marques, 19 au total, parmi lesquelles Tissot, Breguet ou encore Omega. Cette marque en particulier va être sous les projecteurs dans les semaines qui viennent: c'est l'un des "top sponsors" des JO de Londres, responsable de toute la partie chronométrage des Jeux. C'est aussi une montre Omega que portera James Bond dans le prochain volet de ses aventures, qui doit sortir cette année.

Anthony Morel