BFM Business

Spanghero: une deuxième offre de reprise des salariés

Guillaume Garot, le ministre de l'agroalimentaire, était l'invité de BFM Business, jeudi 20 juin.

Guillaume Garot, le ministre de l'agroalimentaire, était l'invité de BFM Business, jeudi 20 juin. - -

Le ministre délégué à l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, a annoncé, jeudi 20 juin sur BFM Business, que l'offre de reprise des salariés allait être appuyée par les entreprises Delpeyrat et Deveille.

Bonne nouvelle pour les salariés de Spanghero. Il y aura finalement une deuxième offre de reprise pour l'entreprise de Castelnaudary, sur la sellette depuis le scandale de la viande de cheval.
C'est Guillaume Garot, le ministre délégué en charge de l'Agroalimentaire, qui s'est chargé de l'annonce sur BFM Business, jeudi 20 juin.
"Je confirme que l'offre des salariés, qui avait déjà éta annoncée, sera demain améliorée grâce à l'appui de deux entreprises de la filière alimentaire, les entreprises Delpeyrat et Deveille.", a-t-il déclaré, "de sorte que le projet qui sera présenté au tribunal de commerce soit musclé et permette de retrouver de vraies perspectives d'emploi pour l'entreprise".

Un minimum de 100 emplois sauvés

Le 2 juillet prochain, le tribunal de commerce de Carcassonne doit rendre son verdict. Il pourrait donc choisir cette nouvelle offre de reprise, mais aussi celle de Laurent Spanghero, le fondateur de la marque.
Selon Guillaume Garot, les deux offres devrait sauver "un minimum de 100 emplois". Le ministre assure n'avoir "aucune préférence".

Y. D.