BFM Business

Spanghero redémarre lentement

L'usine Spanghero a rouvert ses portes ce mercredi 31 juillet.

L'usine Spanghero a rouvert ses portes ce mercredi 31 juillet. - -

L’usine Spanghero dans l’Aude reprend son activité ce mercredi 31 juillet. Mais faute de commande pour son activité de transformation de viande, elle tourne au ralenti.

Spanghero reprend son activité, ce mercredi 31 juillet. Les machines sont prêtes, et une quarantaine de salariés présents. Le problème, c'est que la société, fortement touchée par le scandale de la viande de cheval, n'a plus de commande pour son activité de transformation de viande.

Un appel aux distributeurs

"Quand nous avons déposé l’offre de reprise le 27 juin, l’usine fonctionnait. Par contre, le 30 juin, Lidl, qui était un gros client de l’usine, a décidé d’arrêter de commander des produits", a expliqué Laurent Spanghero, qui a repris la société, rebaptisé "La Lauragaise".

"J’ai fait une offre en partant de l’existant et je me retrouve quelques jours après sans aucun client", a-t-il déploré, avant de lancer un appel aux donneurs d'ordres. Laurent Spanghero a déjà rencontré ce week-end les dirigeants de Leclerc et de Leader Price.

Une reprise plus symbolique qu'effectif

Principale difficulté: "la plupart des donneurs d’ordre sont en congés et par conséquent, on ne peut pas conclure", poursuit le repreneur. En attendant, le travail a repris lentement dans l’usine de Castelnaudary.

Pour Laurant Spanghero, "l'essentiel, c'est aujourd'hui que l'usine démarre, même si ce n'est qu'avec une quarantaine de personnes". Seule la chaîne de plats cuisinés fonctionne pour le moment, avec une production qui devrait atteindre les 30.000 conserves par jour.

BFM Business.com (texte) et Mélanie Vecchio et Marine Haÿ (vidéo)