BFM Eco

SignalConso: la plateforme de la répression des fraudes a enregistré 20.000 signalements depuis son lancement

La plateforme a enregistré 20.000 signalements depuis son lancement

La plateforme a enregistré 20.000 signalements depuis son lancement - SignalConso

Plus de la moitié des entreprises ayant fait l'objet d'un signalement sur la plateforme ont répondu aux consommateurs pour s'expliquer.

Lancée en début d’année après une expérimentation dans trois régions (Centre Val de Loire, Auvergne-Rhône Alpes et Occitanie), la plateforme SignalConso, qui permet à tout consommateur d’alerter en quelques clics sur un manquement, une erreur ou une fraude observée dans un magasin, affiche un premier bilan plutôt positif.

Selon Le Parisien, la Direction générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a enregistré 20.000 signalements sur la plateforme depuis son lancement. Et plus de la moitié des entreprises contactées par la DGCCRF ont répondu aux signalements des consommateurs dont elles faisaient l’objet. En outre, près des trois quarts ont créé un compte sur SignalConso pour lire les signalements les concernant.

Mieux cibler les contrôles

Concrètement, le consommateur peut utiliser SignalConso pour alerter sur tout type d’anomalie en cliquant sur l’une des seize rubriques proposées par le site (coronavirus, achat, café/restaurant, voyage, intoxication alimentaire, etc.). Il doit ensuite répondre à plusieurs questions, anonymement ou non, pour préciser sa requête et renseigner le nom de l’entreprise ciblée.

La DGCCRF informe ensuite l’entreprise de la plainte la concernant. Celle-ci est encouragée à créer son propre compte afin d’entrer en contact avec le consommateur via une boîte de dialogue pour se défendre et apporter ses explications.

En cas d’absence de réponse de la part de l’entreprise sur une pratique signalée qu’elle juge illégale, la DGCCRF peut enquêter et engager des poursuites. La plateforme lui permet ainsi de mieux utiliser ses moyens humains en ciblant ses contrôles en fonction de la réactivité des professionnels.

Lors de son expérimentation dans les régions Centre Val de Loire, Auvergne-Rhône Alpes et Occitanie, 60.000 visites et 3400 signalements avaient été enregistrés sur SignalConso. Ils portaient dans la majorité des cas sur des problèmes de prix, d’hygiène, de produits périmés toujours en rayon et sur des litiges contractuels.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco