BFM Business

Sanofi va supprimer "quelques centaines" de postes par an en France

Sanofi assure que les suppressions de postes ne comprendront pas de licenciements.

Sanofi assure que les suppressions de postes ne comprendront pas de licenciements. - Eric Piermont - AFP

Le géant pharmaceutique va engager un plan prévoyant la suppression de plusieurs centaines de postes par an sur trois ans, qui se traduiront essentiellement par des départs en retraite non remplacés.

Sanofi va (encore) tailler dans ses effectifs. Le géant pharmaceutique français a en effet annoncé vendredi que sa feuille de route stratégique pour 2015-2020 devrait se traduire en France "par la suppression de quelques centaines de postes par an sur une période de 3 ans".

Ce plan impliquerait "essentiellement des départs en retraite entièrement financés par l'entreprise", a précisé le groupe. Il "ne prévoit pas de fermeture de site de production" et "n'aura pas d'impact sur les effectifs de la Recherche & Développement", ajoute le numéro quatre mondial du secteur en termes de ventes. Sanofi dit qu'il engagera "les discussions avec les partenaires sociaux au début de l'année prochaine" en France.

La CGT "ne va pas laisser faire"

"C'est plus dramatique que ce que l'on pensait. Pour une entreprise qui est la deuxième ou troisième la plus bénéficiaire de France, il est inacceptable qu'il y ait de nouvelles suppressions d'emplois après déjà plus de 5.000 suppressions de postes en six ans", a réagi Thierry Bodin, coordinateur CGT du groupe. "Qu'est-ce qu'attend le gouvernement? On ne va pas laisser faire", a-t-il ajouté.

Le groupe a présenté vendredi ses nouvelles priorités pour 2015-2020 passant par un recentrage du portefeuille et une réorganisation de l'entreprise qui devraient permettre notamment 1,5 milliard d'euros d'économies d'ici à 2018.

Y.D. avec AFP