BFM Business

Ratés du Vélib’: vous pouvez obtenir une compensation financière

-

- - iStock - m-gucci

Selon que vous êtes un ancien ou un nouvel abonné au système de vélos en libre-service, vous avez droit à un crédit de trois heures offertes ou à un rabais sur le prix.

Le changement d’opérateur du Vélib’, le système de vélos en libre-service proposé à Paris et dans d’autres communes d’Ile-de-France, se passe mal. Smovengo, qui a pris le 1er janvier la suite de JCDecaux, est sous le feu des critiques de l’équipe de la maire Anne Hidaglo. La société chargée de la gestion et de l’entretien des Vélib’ a pris du retard dans le déploiement des nouvelles stations. Elle doit ouvrir au total 1400 stations d’ici au mois de mars prochain, 30% des machines devant être à assistance électrique. Le quotidien Le Parisien rapporte d’autres problèmes comme des "vélos indécrochables" et un "service clients à la peine".

Les deux compensations à connaître

La mairie de Paris a détaillé, le 10 janvier sur son site, les compensations que peuvent recevoir les usagers, décidées par Anne Hidalgo, Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole, et Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez obtenir un crédit de 3 heures offertes, pour tester sans surcoût les nouveaux Vélib’ électriques ou prolonger votre usage des vélos mécaniques.

Les nouveaux abonnés ont droit à une réduction de 50% sur les abonnements mensuels en janvier, février et mars, correspondant à un rabais de 12,45 euros pour utiliser les Vélib’ électriques et mécaniques et de 4,65 euros pour les mécaniques.

Timour Aggiouri