BFM Business

Rasoir: Big Moustache veut réussir là où Bic a échoué

Le cofondateur de Big Moustache dénonce le prix trop élevé des rasoirs dans la grande distribution.²

Le cofondateur de Big Moustache dénonce le prix trop élevé des rasoirs dans la grande distribution.² - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le cofondateur de Big Moustache, un service internet de livraison de rasoir mécanique à bas coût, a critiqué sur BFM Business ce mercredi 12 mars, un marché détenu à 85% par deux grands acteurs.

Malgré le retour en grâce de la barbe, il existe toujours un vrai marché pour le rasoir. "8 millions de français se rasent encore au rasoir mécanique chaque jour", explique Nicolas Gueugnier, cofondateur de Big Moustache, un service de livraison de lames à domicile, sur BFM Business ce 12 mars.

Aujourd'hui, ce secteur est capté par une duopole, Gillette et Wilkinson, qui "se partage 85% du marché". Même Bic a "essayé de rentrer sur le mécanique en France" s'en parvenir à s'y faire une place, et s'en tient au jetable.

95% des ventes en grande distribution

Monopole aussi sur la distribution des descendants des coupe-choux: "95% des ventes passent par la grande distribution", souligne l'entrepreneur. Une "aberration". D'autant que "la lame de rasoir étant devenu l'un des produits les plus volés en supermarché, elle est désormais mis sous verre, qu'il faut demander à une caissière d'ouvrir, ce n'est pas pratique".

Les fondateurs de Big Moustache sont donc allés "taper à la porte des fournisseurs, pour savoir si ce produit méritait vraiment ce prix-là. On a fini par trouver certains rasoirs qui offraient la même qualité". Ensuite, "notre business model 100% web a permis de diminuer nos coûts et donc le prix pour le consommateur".

Wilkinson et Gillette communique beaucoup sur les progrès techniques qu'ils ont réalisées, avec des lames censées protéger votre peau. "Evidement qu'il y a eu des évolutions, que le rasoir cinq lames est plus confortable que le deux lames, mais ces technologies restent limitées et permettent à d'autres fournisseurs de produire la même qualité", confie Nicolas Gueunier.

Le titre de l'encadré ici

|||

Le service Big Moustache:

"Vous choisissez le niveau de qualité de vos lames, entre 3 et 7 euros. Le manche est offert au premier envoi. Vous sélectionnez votre abonnement: tous les mois, tous les deux mois ou tous les trois mois, et vous modifiez votre abonnement quand vous le voulez".

N.G. et BFM Business