BFM Business

Qui achète encore du beaujolais nouveau dans le monde ?

Des Japonaises posant dans un spa rempli de Beaujolais nouveau

Des Japonaises posant dans un spa rempli de Beaujolais nouveau - Toshifumi Kitamara - AFP

La consommation de beaujolais nouveau baisse presque partout. En France, mais aussi à l'export. Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Japon sont les quatre pays les plus touchés par ce désamour.

Le Beaujolais nouveau est un événement tout aussi attendu en France qu’à l’étranger. Chaque année, le troisième jeudi de novembre, la commercialisation de cette spécialité viticole du Beaujolais est autorisée dans le monde entier immédiatement à la fin de la vinification. En 2016, l'événement a lieu ce jeudi 17 novembre. La tradition veut qu'à cette occasion, les amateurs de ce vin au goût particulier fasse la fête. Mais si l’image de Japonaises se baignant directement dans des piscines de beaujolais a marqué les esprits, cette tradition a plutôt tendance à s’essouffler au pays du Soleil Levant. Car au Japon, comme ailleurs, l'engouement pour ce vin primeur s'estompe, d'année en année.

En 2015, selon Ubifrance, près de 48% de la production de beaujolais a été vendue à l’export, dans 111 pays différents. 12,3 millions de bouteilles ont été exportées, contre 16,8 millions en 2011. Le désamour est en fait plus ou moins violent selon les pays.

Les 10 premiers importateurs de Beaujolais nouveau 

Le Japon reste le premier importateur de Beaujolais nouveau, mais la quantité qu’il consomme ne cesse de diminuer: 8.8 millions de bouteilles en 2012 contre 6.7 millions en 2015. En Allemagne et en Belgique la désaffection est encore plus brutale, les importations ont tout simplement été divisée par deux en l’espace de trois ans. En cause, la détérioration de l’image de ce vin primeur, jugé trop commercial et peu raffiné.

Les Français le boudent également. 141.000 hl s’écoulaient encore dans l’Hexagone en 2011 contre 101.000 en 2015. Heureusement pour les viticulteurs de cette région située entre Mâcon et Lyon, la tradition conquiert de nouveaux consommateurs ailleurs, au Royaume-Uni (+89%) et au Canada (+48%) et en Chine (+33%).En 2016, l’enjeu pour le Beaujolais nouveau est de renouveler son image de marque.

Emeline Gaube