BFM Business

Que se passe-t-il dans notre cerveau lors d'une rupture amoureuse?

Etre amoureux, c'est un peu comme être accro à une drogue, alors comment tourner la page? Lucy Vincent, docteur en neurobiologie, vous explique comment modifier le fonctionnement de votre cerveau.

L'amour est une sorte d'addiction qui se met en place dans le cerveau. Et tous les mêmes circuits qui sont impliqués dans une addiction à une drogue dure, sont impliqués aussi dans une histoire d'amour. D'ailleurs on sait quand on est amoureux parce qu'on ne peut plus se passer de son partenaire, on ne pense qu'à ça. Et quand le partenaire s'en va même quelques heures, on a un syndrome de manque.

Alors dans le cas d'une rupture, ce syndrome de manque est amplifié de manière très brutale. Et tout à coup, on ne libère plus d'endorphines pour combler les récepteurs qui sont en attente et donc on est en état de souffrance.

Ne pas rester passif

Comment traiter cela? Il ne faut pas rester passif à ne rien faire, il faut activement combattre ce sentiment. Pour le faire, il faut sortir son cerveau de son contexte amoureux. Il ne faut plus porter les mêmes vêtements, aller dans les mêmes lieux, écouter la même musique. Il faut rompre avec ses habitudes et se créer une vie de célibataire différente.

C'est ce qu'on appelle tourner la page. Plus vite on reconstitue son cerveau, plus vite on se remet. La plasticité de notre cerveau nous amène à construire un cerveau autour de tous les éléments qui constituent notre vie et donc notre cerveau fonctionne d'une certaine manière dans un contexte donné.

On peut le faire changer de fonctionnement en changeant des éléments extérieurs. Quand on amène du changement, on change le fonctionnement de son cerveau. Ce n'est pas la peine de tout changer radicalement tout de suite, on peut commencer par petites touches.

Lucy Vincent / Lahaie, l'Amour & Vous