BFM Business

Pourquoi Amazon vient de retirer ce paillasson de la vente

Amazon vient de retirer ce paillasson aux couleurs de l'Inde de la vente.

Amazon vient de retirer ce paillasson aux couleurs de l'Inde de la vente. - Amazon

Amazon a annoncé jeudi avoir retiré de la vente des paillassons aux couleurs du drapeau indien, jugés insultants par New Delhi, qui avait menacé d'expulser les employés étrangers du géant du commerce électronique.

Un paillasson à l'origine d'une crise diplomatique? Cela peut prêter à sourire mais cette affaire n'a pas du tout fait rire New Delhi. Très remontée contre Amazon, la ministre indienne des Affaires étrangères s'est fendue ce mercredi de plusieurs tweets rageurs contre le site de e-commerce. La raison du courroux? La commercialisation par Amazon Canada de paillassons aux couleurs du drapeau indien.

S'essuyer les pieds sur le drapeau indien? Une insulte "inacceptable" pour Sushma Swaraj qui a immédiatement exigé le retrait de la vente du produit et des excuses de la part d'Amazon. "Amazon doit s'excuser inconditionnellement. Ils doivent retirer tous les produits insultant notre drapeau immédiatement", avait déclaré Sushma Swaraj sur Twitter.

Mais l'Inde a décidé d'aller plus loin en menaçant d'expulser les employés en Inde du géant du e-commerce. "Si cela n'est pas fait tout de suite, nous n'accorderons plus de visa à aucun responsable d'Amazon. Nous retirerons aussi les visas déjà accordés", a précisé la ministre des Affaires étrangères.

Une menace qu'Amazon n'a pas prise à la légère. Ce jeudi, l'américain a annoncé avoir retiré de la vente les paillassons aux couleurs du drapeau indien. "Nous avons retiré ces produits du site à la suite de la demande indienne", a déclaré une porte-parole.

L'Inde, priorité numéro 1 d'Amazon

Amazon commercialise des paillassons aux couleurs des drapeaux d'autres pays comme la Grande-Bretagne ou les États-Unis. Mais l'Histoire et la sensibilité de ces deux pays sont différentes de celle de l'Inde, ancienne colonie britannique. 

En menaçant de s'attaquer à Amazon, l'Inde a en tout cas fait mouche. Le champion mondial de la vente en ligne qui peine à s'imposer en Chine a fait de l'Inde sa priorité numéro 1. Jeff Bezos, le patron d'Amazon, a ainsi annoncé en 2016 qu'il allait investir 3 milliards de dollars pour se renforcer dans le pays. Ce qui porte à 5 milliards au total les investissements du leader mondial du e-commerce depuis 2014. 

Le marché indien est désormais celui où la croissance est la plus forte pour Amazon, selon son patron. Présent dans le pays depuis seulement 3 ans, Amazon est déjà largement leader du secteur. Une belle dynamique qu'il aurait été effectivement dommage de contrarier pour une sombre histoire de paillassons. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco