BFM Business

Nutella: comment Ferrero veut relancer les ventes en France

Nutella craint de voir ses ventes baisser en 2013.

Nutella craint de voir ses ventes baisser en 2013. - -

Les ventes de la célèbre pâte à tartiner devraient reculer en 2013. Le groupe Ferrero, à qui la marque rapporte un tiers de son chiffre d'affaires, multiplie les initiatives pour conserver ses parts de marché.

Nutella craint un ralentissement de ses ventes en France cette année. La croissance du chiffre d'affaires devrait y atteindre 5% en 2013 contre 7,5% en 2012. Un manque à gagner certain pour Ferrero, son propriétaire, dont le chiffre d'affaires français repose pour un tiers sur la célèbre pâte à tartiner, pour plus de 300 millions d'euros.

L'Hexagone est le plus grand consommateur de Nutella au monde. Un foyer sur deux en achète régulièrement. Un marché en constante croissance. Pour Ferrero, il n'est pas question de se laisser distancer à cause de la crise ou de la polémique sur l'huile de palme.

Une campagne publicitaire musclée

Depuis plusieurs mois, le chocolatier italien communique à tout va, explique que cette huile végétale est la seule qui permette l'onctuosité, le goût et la bonne conservation de sa pâte au chocolat. Que consommée modérément, elle n'est pas dangereuse pour la santé.

Campagne publicitaire, site internet dédié, Ferrero utilise tous les médias. La direction a même dû faire de la pédagogie auprès de ses équipes en interne.

Le groupe agroalimentaire n'a aucune intention de modifier sa recette, la même depuis près de 40 ans, celle qui assure son succès. En revanche, l'Italien va désormais s'approvisionner uniquement en huile de palme certifiée durable, pour éviter la déforestation.

Le groupe réfléchit également à d'autres conditionnements pour aider les consommateurs à jauger les 15 grammes de Nutella recommandés sur une tartine…

Hélène Cornet