BFM Business

Nouveau ralentissement de l'inflation en novembre

Sur un an, l'inflation s'élève désormais à 0,3% sur un an.

Sur un an, l'inflation s'élève désormais à 0,3% sur un an. - Pascal3012 - Wikimedia - CC

Le rythme annuel de l'inflation en France a ralenti en novembre à 0,3%, après 0,5% le mois précédent, selon les chiffres de l'Insee publiés ce 11 décembre. Hors effets conjoncturels, l'inflation est négative pour la 1e fois.

Alors que les gouvernements européens s'inquiètent de la faible inflation sur le vieux continent, celle-ci a ralenti en novembre, atteignant le niveau extrêmement bas de 0,3% sur un an, après 0,5% en octobre, a annoncé l'Insee jeudi 11 décembre.

Sur un mois, les prix à la consommation ont baissé de 0,2%, après être restés stables en octobre. Cette baisse est due au recul saisonnier des prix de certains services et à un nouveau recul des prix des produits manufacturés et des prix de l'énergie, précise l'Insee.

L'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro, a reculé de 0,2% sur le mois et atteint 0,4% sur douze mois, en légère diminution par rapport à octobre (+0,5%).

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un taux d'inflation IPCH en recul de 0,1% sur un mois et en hausse de 0,5% sur un an. L'indicateur d'inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) recule de 0,1% par rapport à octobre et de 0,2% par rapport à novembre 2013. "C'est la première fois que l'inflation sous-jacente est négative depuis que la série existe (1990)", souligne l'Insee dans son communiqué.

Baisse des prix des produits manufacturés

L'inflation hors tabac se situe elle à 0,3% en rythme annuel. Selon l'Insee, le recul des prix à la consommation en novembre s'explique par la baisse de 0,3% des prix des produits manufacturés (-1,2% sur un an), celle de 0,6% des prix de l'énergie (-1,1% sur un an) -- un recul lié uniquement aux produits pétroliers (-2,7% et -5,1% sur un an) --, ainsi que par le repli saisonnier des prix des services (-0,1%, +1,5% sur un an).

Concernant les prix des produits manufacturés ont été tirés vers le bas par des promotions. Ainsi, les prix des voitures neuves baissent globalement de 2,5 % en novembre 2014 et ceux des équipements audio-visuels, photographiques et informatiques reculent de 0,8 %. De plus, les prix de certains biens baissent de manière saisonnière : ceux des appareils ménagers (—0,3 %) et ceux des jeux et jouets (—2,2 %). Les prix des produits de santé baissent aussi nettement (—0,5 %) du fait des révisions des tarifs forfaitaires de responsabilité appliqués aux médicaments remboursables.

Y.D. avec AFP