BFM Business

Noël: quels recours quand le cadeau est empoisonné?

Au lendemain de Noël, il faut bien souvent assurer soi-même le service après-vente des cadeaux.

Au lendemain de Noël, il faut bien souvent assurer soi-même le service après-vente des cadeaux. - -

Ce devait être le plus beau des présents, mais une fois déballé, c'est la déception. Le cadeau ne plaît pas ou il est cassé. Ou pour les moins chanceux, il n'est pas arrivé à temps. Voici comment réparer les bévues du Père Noël.

La magie de Noël n'opère pas à tous les coups. Il arrive qu'un cadeau, même choisi avec soin, ne fasse pas mouche. Dans ce cas, il y a bien sur la possibilité de les revendre, une habitude qui est désormais passée dans les mœurs puisque 6 Français sur 10 se déclarent prêt à le faire.

Mais dans ce cas, il faut forcement faire des concessions sur le prix de revente. Pour éviter de perdre en pouvoir d'achat, mieux vaut donc se tourner vers les commerçants pour tenter de réparer l'erreur.

Que peut-on échanger ?

Déjà, il faut que l'article soit dans un état impeccable. Autrement dit, l'appareil photo doit être parfaitement rangé dans sa boite avec tous ses accessoires, le pull doit porter toutes ses étiquettes, et enfin s'il s'agit de CD et DVD, ils ne doivent pas avoir été descellés.

En revanche, si on vous a offert un calendrier personnalisé avec des photos de famille ou bien un peignoir à vos initiales, il faudra apprendre à apprécier ces cadeaux, car il est impossible de les retourner au magasin.

Comment obtenir le remboursement ou l'échange ?

Si l'article a été acheté en boutique, le ticket de caisse est nécessaire. Mais en ces périodes de fêtes, les commerçants ont pu glisser dans le paquet une carte d'échange sans mention du montant, pour assurer une certaine confidentialité. Ou encore certaines enseignes tiennent l'emballage cadeau à leur logo comme preuve d'achat.

Si le cadeau a été acheté en ligne, c'est encore plus simple si vous êtes réactifs : il suffit de faire jouer le droit de rétraction. Il est de 7 jours à compter de la date de réception. Mais de nombreuses boutiques en ligne proposent des délais plus longs, jusqu'à 3 mois. Dans ce cas, aucun justificatif à fournir, il suffit de retourner l'article pour obtenir son remboursement, au plus tard sous 30 jours.

Si l'article est abimé ou en panne ?

C'était le cadeau rêvé ! Mais manque de chance, à l'ouverture du paquet, vous constatez que l'écran de la tablette est fêlé, ou bien le jouet ne fonctionne pas. Dans le cadre de la garantie légale, le commerçant est tenu de réparer l'objet ou de le remplacer. Il peut aussi le rembourser, si c'est votre choix.

Et vous êtes aussi protégés si vous vous apercevez ultérieurement que le cadeau souffre de dysfonctionnements. Comme tous les produits, il est protégé par les garanties légales sur les vices cachés et celles de conformité, qui courent pendant deux ans.

Le cadeau n'est pas arrivé à temps. Quel recours ?

Le site promettait une livraison pour Noël et rien n'est arrivé. On vous laisse gérer la déception du destinataire lors du déballage des cadeaux. A vous de trouver les mots pour lui demander d'être un peu patient.

Car, si 7 jours après la date de livraison annoncée, vous n'avez toujours rien reçu, vous pouvez dénoncer le contrat de vente par lettre recommandée avec avis de réception. Vous obtiendrez son remboursement dans un délai maximal de 30 jours. Vous pouvez aussi mettre le commerçant en demeure de vous livrer à une date donnée.

C.C.