BFM Business

Noël: quand acheter les jouets au meilleur prix?

Les jouets stars conservent le même prix, quelle que soit l'enseigne.

Les jouets stars conservent le même prix, quelle que soit l'enseigne. - Philippe Huguen - AFP

Selon une enquête de l'UFC-Que Choisir, pour acheter les jouets le moins cher possible, il faut s'y prendre avant le 8 décembre. Au-delà de cette date, les prix commencent à remonter.

Si le Père Noël n'est pas radin, il n'a pas non plus envie de payer les jouets plus chers que prévu. Et pour trouver le juste prix, il n'est pas aidé par des lutins mais par l'UFC-Que Choisir. En effet, l'association de consommateur a publié, le 26 novembre, une étude sur le meilleur moment pour acheter les jouets de Noël.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, acheter des jouets des mois à l'avance, cela ne s'avère pas moins cher. Selon l'UFC, c'est entre fin novembre et début décembre, qu'il faut foncer dans les magasins. "Achetez dès maintenant, avant la fin de validité des catalogues de Noël, qui intervient au plus tard le 8 décembre. C’est en effet à partir du moment où plus aucun catalogue n’est en vigueur que le prix des jouets repart à la hausse".

Les prix sont très élevés début septembre. Ils ne font ensuite que baisser jusqu’au 8 décembre, en moyenne de 20% de septembre à début décembre. Puis ils remontent un peu jusqu’à Noël, sans toutefois retrouver les prix élevés de l’automne.

Différences selon les enseignes

L'association précise que cela ne sert à rien d'attendre les promotions d'avant Noël. En effet, les vendeurs ne pratiquent une baisse des prix que sur les jouets qui n'ont pas eu le succès escompté, pas sur les jouets stars qui font rêver les enfants.

Cette courbe des prix concerne l'année 2013. L'association ne peut donc pas assurer que les prix vont suivre cette année la même courbe tout au long du mois de décembre. " Néanmoins nos relevés effectués jusqu’à présent, de septembre à novembre, attestent d’une évolution rigoureusement identique".

Par ailleurs, l'UFC-Que choisir s'est livré à une comparaison du prix des jouets dans différentes enseignes. Si les jouets vedettes tels que Furby Boom gardent le même prix quel que soit le vendeur, les jouets qui ne figurent pas dans les catalogues, les écarts peuvent être très importants, jusqu'à 60 euros de différence. Idem sur internet. Certains prix barrés ont été, au préalable, largement gonflés par rapport au prix normal que l'on peut trouver dans d'autres magasins. Dans tous les cas, il faut comparer.

Diane Lacaze