BFM Business

MonsieurDrive.com: un nouveau concept de comparateur de prix

Monsieur Drive calcule, en fonction de votre liste de course, le drive le  moins cher.

Monsieur Drive calcule, en fonction de votre liste de course, le drive le moins cher. - -

Ce service en ligne, lancé ce 14 mai, propose aux consommateurs de trouver le "drive" affichant les tarifs les plus intéressants pas loin de chez eux. Le site table sur 1 million de visiteurs d’ici à la fin de l’année, soit un utilisateur de drive sur cinq.

Pour répondre à la demande des consommateurs désireux d’alléger la corvée des courses, les grandes enseignes ouvrent de plus en plus de points de drive, ces entrepôts accessibles en voiture où l'on récupère les commandes passées un peu plus tôt en ligne.

MonsieurDrive.com surfe sur cette tendance en offrant, dès ce 14 mai, un service destiné à comparer les prix pratiqués dans ce canal de distribution. Le site recense déjà 1.600 magasins sous les bannières Auchan, Carrefour, Système U, Intermarché et enfin Leclerc, le leader du marché.

Comment fonctionne-t-il ? En arrivant sur le site, le client doit renseigner son lieu de résidence afin que le site sélectionne les points de vente les plus proches de chez lui. Ensuite, il n’a plus qu’à remplir son panier virtuel parmi les 15.000 références. La facture est mise à jour en temps réel à chaque ajout d’articles dans les 4 drives les plus proches.

Une fois les courses terminées, le consommateur choisit l'enseigne où il souhaite passer commande, en principe donc la moins chère. Il est redirigé vers le site du distributeur.

Garantir l'indépendance des résultats

C’est sur cet apport de trafic auprès des enseignes de distribution que MonsieurDrive.com se rémunère pour le moment. Mais son modèle économique repose aussi sur les revenus issus de la publicité.

"A partir du mois de juin, nous allons aussi proposer aux marques de mettre en avant leurs produits au travers de bannières, à l’écart des rayons virtuels du supermarché, afin que le consommateur sache bien qu’il s’agit de publicité", explique Karine Brana, fondatrice de MonsieurDrive.com. Une précision qui a son importance, dans un contexte où l’impartialité des comparateurs de prix est souvent mise en cause.

Pour les marques, ce service un avantage : elles sauront immédiatement quel impact a eu leur campagne au vu du nombre d’internautes qui aura visité la page proposant leurs produits.

Miser sur les achats d'impulsion

Karine Brana compte aussi développer les achats d’impulsion : "parmi les utilisateurs de drive, une étude a montré que 20% des articles mis dans le panier n’étaient pas prévu au départ. Nous comptons augmenter cette proportion, en proposant des articles qui vont s’afficher sous forme de pop-up par exemple". Autrement dit, MonsieurDrive.com compte décliner en version numérique le concept des confiseries et autres bricoles présentées en bout de caisse.

Le site va aussi poursuivre ses développements pour affiner les critères pris en compte pour le calcul des meilleurs tarifs. "Nous allons bientôt inclure les avantages fidélité, ou encore les promotions accessibles uniquement aux porteurs de cartes", décrit-elle.

Plus de 92% des internautes font appel à un comparateur de prix avant de passer commande. Pour son lancement, MonsieurDrive.com a des ambitions plus modérées : il table sur un million de visiteurs d’ici la fin de l’année, soit un utilisateur de drive sur cinq.

Coralie Cathelinais