BFM Business

Médicaments sur internet: les Français sont réticents

Moins de 40% des Français pensent que les médicaments en ligne seront moins chers.

Moins de 40% des Français pensent que les médicaments en ligne seront moins chers. - -

Depuis le 1er mars, tous les médicaments sans ordonnance peuvent être achetés en ligne. Mais huit Français sur dix craignent de le faire à cause des contrefaçons, selon un sondage Viavoice.

La vente des médicaments sans prescription sur internet est légale depuis le 1er mars. Ainsi en a décidé le Conseil d'Etat à la mi-février. Mais les Français semblent réticents à l'idée d'en profiter pour remplir leur armoire à pharmacie.

La crainte d'acheter des médicaments contrefaits est le premier frein à cela. C'est en tout cas l'argument avancé par huit Français sur dix, selon un sondage Viavoice (1) rendu public mercredi 13 mars. Ce pourcentage grimpe même à 100% chez les agriculteurs.

Un résultat qui met en lumière un manque d'information du public concernant les précautions prises pour encadrer la vente de médicament en ligne en France. En effet, elle ne peut être faite que par des pharmaciens, qui possèdent déjà une officine. Le risque d'acheter des faux est donc aussi faible que dans une pharmacie de quartier.

Pas d'attente sur la baisse des prix

Mais d'autres craintes, sans doute plus réelles, apparaissent aussi au travers du sondage. Ainsi, 75% jugent que les consommateurs seront moins bien informés et conseillés.

Moins de 40% des personnes interrogées pensent que la vente sur internet fera baisser les prix, avec un scepticisme plus prononcé chez les seniors.

Elles pourraient être dans le vrai, si le gouvernement finalise son guide des bonnes pratiques destiné aux pharmaciens voulant se lancer sur le net. Celui-ci compte leur imposer d'appliquer les même prix en ligne que ceux pratiqués dans leur officine. Une contrainte qui, en plus de brider leur libre choix d'entrepreneur, tuerait aussi le jeu de la concurrence qui aurait pu se créer avec ce nouveau canal de distribution.

(1) Sondage réalisé sur un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Coralie Cathelinais