BFM Business

Loyers, Livret A, EDF, ... : ce qui change ce samedi 1er août

Loyers, Livret A, EDF... Tour d'horizon des mesures qui entrent en vigueur ce samedi.

Ce samedi est marqué par le chassé-croisé des juillettistes et des aoûtiens. Mais ce n'est pas le seul fait marquant de ce premier jour du mois d'août. Il marque aussi l'entrée en vigueur de nouveaux tarifs ou bien de nouveaux dispositifs. Voici les principaux :

> L'encadrement des loyers à Paris

Redouté par les bailleurs mais très attendu par les associations de défense des consommateurs et surtout les locataires l'encadrement des loyers entre officiellement en vigueur ce samedi à Paris. Un locataire sur cinq devrait bénéficier de cette mesure phare de la loi Alur. Selon les calculs de l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (Olap), cet encadrement qui ne vaut que pour les locataires signant un nouveau bail se traduira par une baisse de loyer allant jusqu'à 50 euros pour un tiers d'entre eux, de 50 à 100 euros pour un autre tiers, et supérieure à 100 euros pour le tiers restant.

Concrètement, la capitale a été divisée en 80 quartiers, et un loyer de référence a été défini pour chaque catégorie de logement, en fonction de ses caractéristiques (nombre de pièces, époque de construction, location nue ou meublée). Un locataire qui signe un nouveau bail ou dont le bail est renouvelé expressément, doit se renseigner sur le montant maximum que son propriétaire est en droit de lui facturer. Si le loyer demandé dépasse la limite autorisée, il peut "l'indiquer au bailleur, et faire peut-être une croix sur le logement", note la CLCV, "ou bien signer le contrat et contester ensuite". 

>> Lire notre dossier spécial encadrement des loyers

> La fin du stationnement gratuit au mois d'août à Paris

Cela faisait partie des petits avantages dont bénéficient les conducteurs restés à Paris l'été. En plus de trouver plus facilement une place pour se garer, il n'était pas nécessaire d'alimenter le parcmètre. Mais la mairie de Paris a mis fin à ce privilège. Désormais, il va falloir payer entre 2,40 et 4 euro l'heure de stationnement, selon les quartiers. Seul le dimanche reste gratuit, comme tous les autres mois de l'année.

> Les tarifs de l'électricité augmentent

La casse est limitée. Alors que la Commission de l'énergie préconisait une augmentation de 8% des tarifs de l'électricité dits "bleu", réservés aux particuliers, l'augmentation ne sera que de 2,5% en moyenne à la demande de la Ministre de l'écologie Ségolène Royal. Le prix du MWh va donc passer de 104,3 euros à 106,9 euros. Les tarifs appliqués aux artisans et aux petites entreprises restent inchangés. Le prix du gaz ne voit pas non plus de modification.

> Le taux de rémunération du livret A baisse

Alors qu'il était fixé à 1%, le taux de rémunération passe à 0,75%, un plus bas historique. Ce qui ne va pas rabibocher les Français avec ce placement, qu'ils ont déjà commencé à délaisser. Sur les cinq premiers mois de 2015, les épargnants ont effectué bien plus de retraits que de dépôts concernant leur Livret A, pour aboutir à un retrait total de 2,32 milliards d'euros fin mai. A cette même date, les sommes déposées sur le Livret A atteignaient 260,7 milliards d'euros, soit une moyenne de 4.232 euros par détenteur.