BFM Business

Les vignerons des Côtes-du-Rhône sanctionnés par l’Autorité de la concurrence

Le syndicat des vignerons des Côtes du Rhône accusé d'entente

Le syndicat des vignerons des Côtes du Rhône accusé d'entente - JEFF PACHOUD / AFP

L'Autorité de la concurrence a épinglé le syndicat général des vignerons réunis des Côtes du Rhône pour avoir "élaboré et diffusé entre 2010 et 2017 des consignes tarifaires à ses membres". Il écope d'une amende de 20.000 euros.

Le syndicat général des vignerons réunis des Côtes du Rhône (SGVRCR) a été sanctionné pour entente par l’Autorité de la concurrence ce mardi.

"À la suite d'indices transmis par la DGCCRF, l'Autorité de la concurrence rend aujourd'hui une décision par laquelle elle sanctionne, à hauteur de 20 000€, le syndicat général des vignerons réunis des Côtes du Rhône pour avoir élaboré et diffusé entre 2010 et 2017 des consignes tarifaires à ses membres", explique l’Autorité de la concurrence dans un communiqué.

Des consignes largement diffusées

Le SGVRCR est accusé d’avoir élaboré et diffusé des grilles tarifaires annuelles avec pour objectif de faire remonter les cours des vins en vrac. "Une fois l’objectif du ‘prix plancher’ atteint (2014), le syndicat a, ensuite, diffusé des préconisations tarifaires pour stabiliser les cours", ajoute l’Autorité de la concurrence.

Les consignes tarifaires ont été relayées dans Le Vigneron, journal édité et diffusé par le syndicat aux producteurs. Des newsletters ont également été envoyées à tous les adhérents et des réunions de "secteurs" ont été organisées. L'Autorité de la concurrence souligne enfin que "ces consignes tarifaires étaient accompagnées d’un discours incitant les vignerons à se référer à ces grilles lors de leurs négociations commerciales".

P.L