BFM Business

Les salariés d'Amazon en grève en Allemagne

Amazon a déjà fait l'actualité pour les conditions de travail imposées à ses salariés.

Amazon a déjà fait l'actualité pour les conditions de travail imposées à ses salariés. - -

Des employés de deux centres logistiques allemands n'ont pas travaillé ce mardi 14 mai. Ils réclament d'être rattachés à la convention collective du secteur du commerce de détail. Un événement qui ravive la polémique sur les conditions de travail chez Amazon.

Amazon a la réputation de chouchouter ses clients. Ses employés, peut-être un peu moins. En tout cas, ce mardi 14 mai, des employés de deux centres logistiques allemands n'ont pas travaillé. Ils réclament d'être rattachés à la convention collective du secteur du commerce de détail.

Le débat sur les conditions de travail est récurrent chez Amazon. L'un des deux centres en grève a déjà beaucoup fait parler de lui il y a quelques mois.

A l'époque, un reportage télévisé pointait du doigt des pratiques discriminatoires : des salariés étrangers qui touchent moins d'argent que ce qui leur a été promis à l'embauche. Et surveillés par une société de sécurité externe qui emploie des néonazis. Amazon a démenti, mais le gouvernement allemand a quand même dû prendre la parole sur le sujet.

Des fouilles systématiques

Plus récemment, en France, c'est l'enquête d'un journaliste qui a relancé le débat. Infiltré dans un centre logistique à la période des fêtes, Jean-Baptiste Malet décrit un système paranoïaque et un peu mesquin.

Les minutes de pause volées par une pointeuse habilement placée au bout de l'entrepôt. Ou encore les fouilles systématiques à la sortie du travail.

Des pratiques aux antipodes du slogan d'Amazon : "work hard, have fun, make history"

Anthony Morel