BFM Business

Les prix à la consommation ont augmenté de 1,1% en juillet

La baisse des prix par rapport au mois de juin, s'explique notamment par le recul des prix des produits frais.

La baisse des prix par rapport au mois de juin, s'explique notamment par le recul des prix des produits frais. - -

L'indice des prix à la consommation, dont l'évolution mesure l'inflation, s'est établi à 1,1% sur un an au mois de juillet dernier. Les prix des services et de l'alimentation, en chute, sont toutefois à l'origine d'une baisse des prix d'un mois à l'autre.

Les prix à la consommation restent orientés à la hausse sur un an. Au mois de juillet, l'évolution de cet indice, qui mesure l'inflation, est ressortie à 1,1% au mois de juillet, selon les estimations de l'Insee publiée ce mercredi 14 août. Hors tabac, cette variation ressort à 0,9%.

Cependant, d'un mois à l'autre, les prix ont reculé. La baisse a été de 0,3% par rapport au mois de juin, mois au cours duquel l'indice des prix à la consommation avait augmenté de 0,2%. L'Insee donne plusieurs facteurs d'explications, pour la plupart saisonniers.

Des prix alimentaires en baisse

Ainsi, ce recul provient de la baisse des prix des produits manufacturés en raison des soldes d’été. Elle concerne principalement l'habillement et les chaussures (-13,2% par rapport à juin) ainsi que la maroquinerie et les articles de voyage (-5,7%).

Autre recul saisonnier, celui des prix des produits alimentaire, lestés par l’effet de la baisse saisonnière des prix des produits frais (—5,2 % sur un mois). "Cependant, du fait de conditions climatiques défavorables du premier semestre qui ont pesé sur l’offre, les prix de ces produits demeurent en forte augmentation sur un an", à 7,5% en moyenne, rappelle l'Insee.

Ces baisses sont en partie compensées par la hausse, également saisonnière, des prix des services au moment des vacances d’été.Les prix de l’énergie, en particulier des produits pétroliers ont également augmenté.

Julien Marion