BFM Eco

Les Français ont recommencé à manger de plus en plus de pizzas

-

- - BORIS HORVAT / AFP

Depuis deux ans, le burger captait l’essentiel de la croissance du snacking en France, alors que la pizza reculait. Mais en 2018, les Français ont recommencé à plébisciter ce met, selon une étude Gira parue ce jeudi.

La pizza regagne des parts de marchés du snacking en France. C’est un des enseignements de la grande étude sur la consommation hors-domicile publiée par le cabinet Gira ce jeudi. La pizza a connu une croissance de 7,4% dans la vente au comptoir en 2018, avec avec près de 1,1 milliard d’unités vendues. Un retour en force après des années de recul. 

Il faut dire que toute la pratique du snacking augmente, d’environ 6% sur l’année, avec un chiffre d’affaires total de 53,6 milliards d’euros. Si bien que ce style d’alimentation représente désormais 83% des ventes totales de la restauration hors-domicile.

Ce plébiscite a été porté notamment par le snack favori des Français, le sandwich, dont la consommation a encore crû de 6,2% en 2018 avec 2,6 milliards d’unités écoulées l’an dernier. Avec une prédilection pour le jambon-beurre, numéro un indétrônable de la catégorie.

Cette croissance a également été tirée par l’impressionnant succès du burger (1,7 milliard d'unités vendus en 2018), qui ne se dément pas avec une hausse de 16% en 2018. Et donc également par la pizza, qui a repris des couleurs alors que sa consommation s’était tassée ces deux dernières années. La France devient ainsi le pays où l’on consomme le plus de pizzas par habitant, ex-aequo avec les États-Unis.

Nina Godart