BFM Business

Les distributeurs refusent la revalorisation du prix du lait dans l'immédiat

BFM Business

Auchan, Carrefour, Casino, Cora et Monoprix, ainsi que les autres membres de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), ne veulent pas suivre les demandes du gouvernement sur une hausse du prix du lait, les jugeant "prématurées".

Car "les enseignes de la distribution demandent que les grands industriels du lait (...) contribuent équitablement à ce juste effort, en particulier sur les produits transformés", explique la FCD dans un communiqué.

Elle se retranche derrière la perte d'achat que ces nouvelles mesures provoqueraient auprès des consommateurs, qui se traduiraient par une une augmentation de 8% des prix du lait.

La semaine dernière, les agriculteurs, producteurs de lait en tête, ont manifesté à travers toute la France, pour dénoncer les prix trop bas fixés par la grande distribution, et qui ne couvrent plus les prix de production.

C.C. avec AFP