BFM Business

Les célèbres papiers Canson, fondés en 1557, deviennent italiens

L'acquisition de Canson pour 85 millions d'euros par l'industriel italien Fila, marque une nouvelle ère pour le papetier ardéchois, fondé en 1557.

L'acquisition de Canson pour 85 millions d'euros par l'industriel italien Fila, marque une nouvelle ère pour le papetier ardéchois, fondé en 1557. - Canson

La très renommée marque française de papier à dessin est rachetée pour 85 millions d'euros par un industriel italien spécialiste des articles d'écriture et de dessin.

C'est un fleuron du patrimoine industriel français, et l'un des plus anciens, qui change de nationalité. Le groupe italien Fila acquiert 100% du papetier Canson pour 85 millions d'euros, auprès de son propriétaire actuel, depuis 2007, le groupe normand Hamelin. Celui-ci menait des négociations exclusives avec Fila depuis mai 2016 et les syndicats CFDT et CGT de Canson avaient émis fin juillet un avis favorable à l'offre de rachat. Hamelin, propriétaire des marques Oxford et Elba, souhaitait se recentrer sur son coeur de métier: les fournitures de bureau.

"Canson est l'entreprise la plus prestigieuse au monde dans le secteur de la production et de la distribution de papier à haute valeur ajoutée", s'est réjoui le patron du groupe italien, Massimo Candela. Un compliment à la hauteur de la réputation et de l'histoire, plusieurs fois centenaire, de l'entreprise ardéchoise, fondée en 1557 par la famille Montgolfier.

La marque française est mondialement reconnue

Des générations d'écoliers et de dessinateurs amateurs ou professionnels ont acheté (et achètent encore) du papier Canson dans leur fameuse pochette, pour y coucher leurs oeuvres. Internationalement reconnue sur le marché des papiers beaux-arts, la marque française a développé aussi des produits de conservation, des papiers à dessin scolaire et loisirs et des supports d’impression techniques et numériques.

"L'opération Canson, associée aux récentes acquisitions de Daler Rowney Lukas et St Cuthberts, confirme notre vocation internationale: nous la considérons comme essentielle pour la croissance et le développement futurs du groupe Fila qui a l'objectif de devenir également l'un des acteurs principaux au niveau mondial dans le secteur des beaux-arts", a ajouté le patron italien.

Canson a traversé des difficultés économiques en 2014

Canson a généré en 2015 un chiffre d'affaires de plus de 100 millions d'euros, en hausse de 5,2% sur un an. Il compte un site de production dans l'Hexagone et des sites de transformation et de distribution en France, en Italie, aux États-Unis, en Chine, en Australie et au Brésil, soit au total plus de 450 employés. En juillet 2016, la direction de Canson avait indiqué que l'ensemble des salariés des sites français (261 personnes) devait être repris.

En difficulté, Canson avait annoncé en octobre 2014 vouloir supprimer 58 postes. Après la mobilisation des salariés, le plan de sauvegarde de l'emploi avait été suspendu mais un plan de départs volontaires est toujours en cours.

Le groupe Fila est spécialisé dans la fabrication d'articles d'écriture et de dessin et compte plusieurs grandes marques comme les crayons de couleurs Giotto. Depuis novembre 2015, Fila est coté à la Bourse de Milan. L'entreprise italienne, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 275 millions d'euros en 2015, emploie au total 6.500 personnes.

Frédéric Bergé avec AFP