BFM Business

Les buralistes vont proposer des comptes bancaires low cost

Le compte nickel sera généralisé chez les buralistes dès l'année prochaine.

Le compte nickel sera généralisé chez les buralistes dès l'année prochaine. - -

Entre les cigarettes et les jeux de grattage, les buralistes vont aussi bientôt vendre des cartes bancaires et permettre le retrait et le dépôt de liquidités. Un moyen de diversifier leurs sources de revenus.

Chaque jour, 10 millions de Français franchissent la porte d'un débit de tabac. Et à partir du 1er janvier 2014, ce ne sera plus forcément pour acheter un paquet de cigarettes ou miser quelques euros à un jeu de grattage. D'ici la fin de l'année, ces consommateurs pourront aussi y ouvrir un compte bancaire grâce à un partenariat que la Confédération des buralistes et la Financière des paiements électroniques ont signé mercredi 16 octobre. Le syndicat professionnel prend une participation de 5% du capital de la FPE, ce qui permet aux 27.000 buralistes d'être les distributeurs exclusifs du compte Nickel pendant 6 ans.

Concrètement, ce compte sera accessible à tous, sans conditions de revenus ou de dépôt minimal. Les démarches d'ouverture seront ultra-simplifiées. Il faudra simplement fournir au buraliste un numéro de téléphone et une pièce d'identité qui sera numérisée et authentifiée par le biais d'une borne munie d'un scanner et d'un écran tactile. Ces démarches accomplies, le buraliste délivre un coffret "Nickel", contenant la carte bancaire Mastercard, ainsi qu'un ticket de caisse contenant les références du compte et les codes pour accéder à son espace client en ligne. 

Cette carte, dont l'abonnement annuel s'élèvera à 20 euros, permettra d'effectuer des paiements dans n'importe quel magasin ainsi que des retraits en liquide dans les distributeurs ou chez les buralistes. En revanche, le compte bancaire n'autorisera ni découvert ni accès au crédit.

Mais le buraliste ne jouera pas les conseillers bancaires : la gestion des comptes se fera en ligne, et des SMS informeront le client de virements, prélèvements …

Une commission sur les retraits et les dépôts d'argent

Selon la Confédération des buralistes, ce nouveau service intéresse fortement les professionnels, à la recherche d'une nouvelle source de revenus en raison de la baisse de vente de cigarettes. Ainsi, pour chaque ouverture d'un compte Nickel, le buraliste percevra deux euros, puis un euro les deux années suivantes si compte est actif.

Il touchera aussi une commission de 0,23 euro sur les retraits effectués dans sa boutique, et 0,75% du montant de chaque dépôt.

Mais les buralistes comptent bien tirer parti de la borne qui sert à authentifier les documents pour se lancer dans d'autres services, comme les abonnements téléphoniques et le paiement des factures de gaz et d'électricité.

Coralie Cathelinais