BFM Business

Les bénéfices de Métro fondent en raison des éléments exceptionnels

BFM Business

Encore une fois, des éléments qualifiés d'excpetionnels grèvent les résultats d'une grande entreprise.Ce mercredi 20 mars, le géant allemand de la distribution Metro a annoncé un bénéfice net de seulement 3 millions d'euros en 2012, contre 631 millions d'euros un an plus tôt.

Ce faible chiffre s'explique ainsi par des charges exceptionnelles de restructuration, de dépréciations et de cessions d'actifs qui ont imputé le résultat net.

Pour cette année, où il passe à un exercice décalé clos au 30 septembre, le groupe table sur une hausse de son résultat opérationnel Ebit avant exceptionnels sur la période janvier-septembre par rapport aux 9 premiers mois de 2012 et sur une "hausse modérée" de ses ventes ajustées.

BFMbusiness.com et AFP