BFM Business

Le Royaume-Uni fait marche arrière et conserve InterRail, le pass pour voyager dans les trains européens

-

- - Andrew Cowe - AFP

Les compagnies ferroviaires britanniques ont trouvé un accord avec leurs homologues européennes.

Les voyageurs européens pourront finalement continuer d'utiliser le pass InterRail pour voyager au Royaume-Uni, l'organisme britannique chargé du dossier ayant annoncé jeudi qu'il restait dans le dispositif. Le pass Eurail, destiné aux résidents non-européens, est également concerné.

Le groupement Eurail, qui appartient à plus de 35 sociétés ferroviaires et maritimes européennes, avait annoncé mercredi que les entreprises ferroviaires britanniques ne feraient plus partie des pass InterRail et Eurail à partir du 1er janvier 2020, une décision sans lien avec le Brexit.

"Fortes réactions" d'usagers

Mais, à la suite de "fortes réactions" d'usagers provoquées par cette annonce, le Rail Delivery Group (RDG), l'organisme britannique qui regroupe les entreprises de transport de passagers et de marchandises, a indiqué avoir relancé des discussions avec Eurail.

"Nous sommes heureux de pouvoir dire aux passagers que nous sommes parvenus à un accord et que nous continuerons à faire partie des pass InterRail et Eurail", a déclaré le RDG sur Twitter.

Le pass InterRail a été lancé en 1972. Le Royaume-Uni l'avait rejoint l'année suivante, au moment de son entrée dans l'Union européenne. Le forfait permet de se déplacer à travers une trentaine de pays en Europe, pour une durée maximale de trois mois. S'adressant d'abord aux jeunes, il s'est progressivement ouvert aux autres passagers.