BFM Business

Le roi de la banane Chiquita visé par une OPA

Les bananes Chiquita pourraient changer de mains.

Les bananes Chiquita pourraient changer de mains. - -

Deux hommes d'affaires brésiliens ont lancé, ce lundi 11 août, une OPA à 611 millions de dollars sur le géant américain de la banane Chiquita Brands International.

Le roi de la banane voit son trône visé par deux sociétés brésiliennes, propriétés de richissimes hommes d'affaires locaux, Cutrale Group et Safra Group. Ces derniers ont lancé, lundi 11 août, une OPA à 611 millions de dollars sur le géant américain Chiquita Brands International.

Cette OPA non sollicitée, formulée dans une lettre adressée aux dirigeants de Chiquita, met en péril le mariage en cours entre le bananier et l'entreprise irlandaise Fyffes, qui aurait permis au groupe américain de se domicilier en Irlande pour réduire son ardoise fiscale.
En mars, Chiquita avait ainsi annoncé vouloir racheter l'importateur et distributeur de fruits exotiques irlandais pour 526 millions de dollars.

13 dollars par action, tout en cash

Le fabricant de jus de fruits Cutrale Group, fondé par l'homme d'affaires brésilien Jose Luis Cutrale, et le fonds d'investissement Safra Group, créé par un autre richissime brésilien Joseph Safra, proposent aux actionnaires de Chiquita Brands 13 dollars par action, le tout en cash. A ce prix, le producteur de bananes est donc valorisé à 611 millions de dollars.

Cutrale Group se targue de détenir un tiers du marché mondial du jus d'orange, qu'il estime à 5 milliards de dollars, tandis que Safra Group revendique gérer pour 200 milliards de dollars d'actifs.

Y. D .avec AFP