BFM Business

Le rachat de Monoprix inquiète l'Autorité de la concurrence

L'Autorité de la concurrence a fait part de "sérieux doutes", mercredi 13 mars, quant au rachat de Monoprix par Casino.

L'Autorité de la concurrence a fait part de "sérieux doutes", mercredi 13 mars, quant au rachat de Monoprix par Casino. - -

La prise de contrôle de Monoprix par Casino suscite des "doutes sérieux" chez le gendarme de la concurrence. Celui-ci a donc ouvert une phase d'examen approfondi.

L'Autorité de la concurrence a "des doutes sérieux" à propos du rachat de Monoprix par Casino. Elle en fait d'ailleurs part dans un communiqué, mercredi 13 mars, annonçant également l'ouverture d'une phase d'examen approfondi. 

En juin 2012, Casino avait annoncé le rachat aux Galeries Lafayette de la moitié de Monoprix qu'il ne détenait pas encore pour 1,18 milliard d'euros.

La prise de contrôle du distributeur Monoprix par Casino "risque de renforcer la position" de ce dernier "dans un certain nombre de zones de chalandise à Paris", selon le gendarme de la concurrence.

Dans le cadre de son examen approfondi, l'Autorité va procéder à une consultation élargie des acteurs du marché, sur la situation de la concurrence dans les zones concernées.

Elle veut notamment examiner la pression concurrentielle exercée sur les supermarchés de Paris par les autres formes de commerce alimentaire ainsi que par les hypermarchés de la proche banlieue.

Y.D.