BFM Business

Le Qatar voudrait racheter le britannique Marks & Spencer

Côtée en bourse, la célèbre chaîne de magasins avait déjà échappé à une OPA hostile en 2004

Côtée en bourse, la célèbre chaîne de magasins avait déjà échappé à une OPA hostile en 2004 - -

Le fonds souverain de l'émirat aurait contacté des fonds pour monter une offre de 8 milliards de livres.

Le fonds souverain du Qatar envisage un rachat de la chaîne britannique Marks & Spencer, pour 8 milliards de livres (9,2 milliards d'euros), selon le Sunday Times.

Selon le journal britannique, la Qatar Investment Authority tente de monter un consortium pour s'emparer de la chaîne, qui vend vêtements, produits pour la maison et alimentation. Le fonds aurait pris contact avec plusieurs fonds, dont CVC Capital, pour leur proposer de participer à ce consortium.

Prime de 30%

Des spéculations sur une OPA d'un fonds souverain ou d'une société de capital-investissement courent depuis plus de six mois.

A son cours de clôture de vendredi (372,5 pence), Marks & Spencer affiche une capitalisation boursière de 6,01 milliards de livres. Une OPA à 8 milliards signifierait une prime de plus de 30% pour les actionnaires.

En 2004, M&S avait résisté à une approche hostile de Philip Green, propriétaire du groupe Arcadia (Topshop, Bhs...), qui était prêt à mettre 9,1 milliards de livres sur la table.

De son côté, le Qatar a déjà racheté en 2010 une autre institution du patrimoine commercial britannique, le prestigieux magasin Harrods, et il détient un quart du capital du distributeur Sainsbury's.

AFP & Reuters