BFM Business

Le Qatar en passe de racheter le Printemps

Le Printemps devrait passer sous peu sous pavillon qatari

Le Printemps devrait passer sous peu sous pavillon qatari - -

L’actionnaire Borletti a trouvé des partenaires qataris pour acquérir les 70% du Printemps détenus par le fonds Rreef. Mais l’identité de ces investisseurs et la répartition des parts après le deal reste secrète.

Le Printemps s'apprête à passer sous pavillon qatari ce 20 février. Le fonds immobilier Rreef, appartenant à Deutsche Bank, est entré en négociations exclusives avec le groupe italien Borletti associé à des investisseurs du Qatar pour leur céder les 70 % qu'il détient dans le groupe de grands magasins français.

Rreef, entré au capital du grand magasin en 2006 au moment du rachat à PPR pour 1,1 milliard d'euros, n'avait pas vocation à rester plus longtemps. Dernièrement, les Galeries Lafayette avaient fait part de leur intérêt.

Une réorientation sur le luxe à continuer

De son côté, Borletti, minoritaire avec 30% du Printemps, mais en charge de la gestion opérationnelle, avait indiqué qu’il souhaitait rester actionnaire. Il estime, en effet, que la réorientation stratégique vers le luxe n'est pas encore tout à fait achevée. Il a donc trouvé aujourd'hui un partenaire financier.

De ces Qataris, on n’en sait pas davantage à l’heure actuelle. On ne sait pas non plus quelle sera la part de chacun, une fois l'affaire conclue. Le montant de l'opération est estimé par les experts à environ 1,6 milliard d'euros. Une offre ferme pourrait intervenir dans les semaines qui viennent.

Karine Vergniol