BFM Business

Le premier steak artificiel va coûter 300.000 euros

Et si les steaks étaient bientôt fabriqués en laboratoire plutôt que découpés en abattoir?

Et si les steaks étaient bientôt fabriqués en laboratoire plutôt que découpés en abattoir? - -

La consommation mondiale de viande explose avec des conséquences environnementales importantes. Dans un futur proche, il sera possible de manger des steaks fabriqués en éprouvette. La première dégustation a lieu ce lundi 5 août à Londres.

C'est une petite révolution scientifique qui va avoir lieu à Londres, ce lundi 5 août. Pour la première fois un steak artificiel, entièrement fabriqué en laboratoire à partir de cellules souches, sera servi dans un restaurant. Ce "hamburger éprouvette" est très prometteur d'un point de vue scientifique, mais pas encore à la portée de toutes les bourses.

Comptez près de 300.000 euros le steak de 140 grammes, soit plus de deux millions d'euros le kilo. C'est sans aucun doute la pièce de viande la plus chère de l'histoire. A ce tarif, seuls quelques privilégiés pourront déguster le premier steak entièrement fabriqué en laboratoire.

Une fabrication de masse dans une dizaine d'années

Les chercheurs ont isolé des cellules souches à partir d'un muscle de vache. Ces cellules ont été incubées, puis transformées en des milliers de minuscules lamelles de viande, mixées ensuite à des morceaux de gras artificiel. A l'arrivée, un ersatz de steak haché à l'apparence grisâtre, à la texture proche du calamar et au goût pour l'instant inconnu.

En théorie, cette méthode présente de nombreux avantages: moins polluante, moins gourmande en eau et en zone de pâturage. Selon les scientifiques, la fabrication de viande synthétique à grande échelle, pour un coût beaucoup plus modique, sera possible dans une dizaine d'années. A ce moment-là, il faudra compter seulement six semaines pour passer de la cellule souche aux rayons des supermarchés.

Simon Tenenbaum