BFM Business

Le plan du gouvernement pour convertir la France au bio

Chaque année, la France importe 30 milliards d'euros de produits bio.

Chaque année, la France importe 30 milliards d'euros de produits bio. - Denis Charlet - AFP

Plus d'un milliard d'euros vont être débloqués pour faire passer de 6,5 à 15% les terres cultivées en bio d'ici à la fin du quinquennat.

Le gouvernement prévoit une enveloppe de 1,1 milliard d'euros pour développer l'agriculture bio en France dans les cinq ans, selon un document que l'AFP a pu consulter, confirmant une information du Figaro.

Le gouvernement, qui revendique une augmentation de 62% de l'enveloppe par rapport au précédent plan ambition bio, espère faire passer de 6,5 à 15% les terres cultivées en bio d'ici à la fin du quinquennat.

Il souhaite ainsi permettre à l'agriculture française de mieux répondre à l'explosion de la demande de produits bio en France. Car actuellement, la France importe près de 30% des produits bio qu'elle consomme. Ce coup de pouce financier doit notamment aider les agriculteurs à assurer la phase de transition vers le bio, période pendant laquelle la productivité est en chute libre.

630 millions d'euros d'aides de l'UE

Cette enveloppe de 1,1 milliard de financements publics exclusivement consacrés à la conversion, se compose de 630 millions d'euros d'aides européennes, les fonds Feader (fonds européen agricole pour le développement rural), de 200 millions de cofinancement de l'État, complétés d'autres financements publics, en provenance principalement des agences de l'eau.

"Traditionnellement, les agences de l'eau font aussi du financement de l'agriculture biologique", a indiqué à l'AFP Sophie Delaporte, directrice de cabinet du ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Elle évalue entre 170 et 200 millions d'euros les financements que ces dernières pourraient apporter.

Y.D. avec AFP