BFM Business

Le marché français des cigarettes toujours en baisse

Les volumes de cigarettes livrées aux buralistes français ne cessent de baisser.

Les volumes de cigarettes livrées aux buralistes français ne cessent de baisser. - -

Au 30 septembre, les livraisons de cigarettes aux buralistes ont baissé de près de 10% sur un an, selon les chiffres de Logista France parus ce mercredi 9 octobre.

Est-ce la conséquence des nouvelles taxes, d'un désintérêt des consommateurs, ou de l'impact de la cigarette électronique? Toujours est-il que le marché français des cigarettes se porte mal. Au 30 septembre, celui-ci a en effet confirmé sa baisse et enregistré un recul en valeur de 2,60% à 11,5 milliards d'euros sur un an,selon les chiffres de Logista France (Imperial Tobacco).

Les volumes ont, eux aussi, diminué sur les neuf premiers mois de l'année comparé à la même période en 2012, de -9,6%. Au total, 36 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes de l'Hexagone entre le 1er janvier et le 30 septembre 2013.

"La hausse des prix de 20 centimes (des paquets de cigarettes) en juillet a eu un effet, qui reste cependant limité, sur les volumes", explique Imperial Tobacco, qui détient notamment les marques de l'ex-Seita.

Le tabac à rouler a la cote

La vente de tabac à rouler ou à tuber est, elle, en hausse de 1,7% en volume sur les neuf premiers mois de l'année (+14,2% en valeur à 1,498 milliard d'euros). Ce qui montre l'intérêt croissant des consommateurs pour le tabac en vrac. Les tabac à rouler, à tuber ou à piper représentent 13% du marché total.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le volume des ventes des cigares a baissé de 5,5%, avec 1,1 milliard de cigares livrés aux buralistes (-2,2% en valeur).

Y. D.