BFM Business

Le marché de l'automédication s'est grippé en 2013

Les ventes de médicaments sans ordonnance représentent plus de 2 milliards d'euros.

Les ventes de médicaments sans ordonnance représentent plus de 2 milliards d'euros. - -

Les ventes de médicaments sans ordonnance étaient en recul de 3% en 2013, selon des chiffres publiés ce 22 janvier. La baisse est compensée par les ventes de compléments alimentaires et de dispositifs médicaux.

Pour la première fois en cinq ans, les Français ont moins dépensé dans l'achat de médicaments sans ordonnance, en 2013. L'Afipa, l'association qui réunit les industriels fabricants ces médicaments, a annoncé ce mercredi 22 janvier que le marché a reculé de 3% en valeur l'année dernière.

Selon l'enquête de l'Afipa, menée auprès de 3.004 pharmacies, les ventes se sont élevées à 2,12 milliards d'euros. "Une mauvaise nouvelle" et "un réel danger pour l'organisation et l'efficience du système de soins", selon le président de l'organisation Pascal Brossard.

Il voit en effet l'automédication comme une "première étape du parcours de soins, avec le pharmacien, pour les pathologies bénignes", et estime que la médication sans ordonnance "optimise le système de soins" et "fait faire des économies à la sécurité sociale".

Les ventes en ligne ne pèsent pas encore sur le marché

Les Français n'ont pas été moins malades pour autant: Jean-François Derré, directeur associé chez Celtipharm, spécialiste de l'information pharmaceutique, estime que le recul est lié à "une baisse de l'attractivité du circuit officinal" et à une pathologie élevée de grippe en 2013. Les malades sont donc plus souvent allés chez le médecin.

En revanche, il n'est pas encore possible de blâmer les ventes en ligne de médicaments, légales depuis le 12 juillet: en 2013, elles ne représentent que 0,1% du marché.

Les pharmaciens se consoleront grâce aux ventes de compléments alimentaires, en hausse de 6,2% à 606 millions d'euros, et de dispositifs médicaux, en hausse de 4,4% à 622 millions d'euros. Avec ces deux catégories, les ventes sans ordonnance restent presque stables, avec un léger recul de 0,1%.

J.S avec AFP