BFM Business

Le gouvernement mise sur la consommation pour doper la croissance

La consommation a reculé de 0,2% au deuxième trimestre 2012.

La consommation a reculé de 0,2% au deuxième trimestre 2012. - -

La majorité cherche actuellement des solutions pour doper l’activité. Elle privilégierait une relance de la consommation via, notamment, une réforme fiscale à l'automne prochain.

Après trois trimestres de croissance nulle, le gouvernement cherche désormais des pistes pour relancer l’activité. Pour la majorité, le salut devrait provenir du pouvoir d'achat. Les socialistes estiment ainsi que la faiblesse de la croissance, cette année, est liée au repli de la demande intérieure, à cause des politiques d'austérité de la précédente majorité.

D’après l’Insee, au deuxième trimestre, la consommation a reculé de 0,2% au deuxième trimestre. Le gouvernement parie donc sur l'efficacité de quelques mesures immédiates, comme l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire et le relèvement du Smic.

Les grandes entreprises accusées de ne pas favoriser la consommation

Dans un deuxième temps, la majorité table sur la réforme fiscale à l'automne pour favoriser le pouvoir d'achat.

Il faut, selon le PS, "une autre répartition de la valeur ajoutée, entre revenu du capital et du travail, entre bas et hauts revenus, entre PME et grandes entreprises".

Ces grandes entreprises sont montrées du doigt pour expliquer une consommation atone: "La valeur ajoutée dégagée par les très grands groupes n'est pas réinjectée dans les revenus du travail ou dans l'investissement productif", juge le parti socialiste.

Simon Tenenbaum