BFM Business

Le fondateur de Best Buy dépose une offre pour racheter le groupe

Best Buy compte plus de 1000 grands magasins.

Best Buy compte plus de 1000 grands magasins. - -

Richard Schulze propose une opération de rachat d'actions qui valorise le géant de la distribution électronique à plus de 8 milliards de dollars. Il affirme que des changements urgents sont nécessaires pour redresser le groupe, actuellement en pleine crise.

Richard Schulze, fondateur de Best Buy, veut racheter son entreprise. Il détient encore 20,1% des actions de la société et compte mettre la main sur le reste du capital. Il a ainsi annoncé être prêt à débourser entre 24 et 26 dollars par action, ce qui valorise Best Buy entre 8,16 et 8,84 milliards de dollars.

Richard Schulze estime que la société nécessite des changements urgents en termes de stratégie et de structure, pour mettre fin aux difficultés qu'elle traverse actuellement. Méconnu en France, Best Buy est encore le numéro un américain de la distribution de produits électroniques aux Etats-Unis, avec un peu plus de 1000 grands magasins. Il emploie 167 000 personnes, principalement aux Etats- Unis. 

Mais son chiffre d'affaires stagne et les pertes s'accumulent. En un an, Best Buy a ainsi perdu 1 milliard de dollars au total. La faute à une concurrence de plus en plus féroce de la part des géants de l'internet, comme Amazon. A cela s’ajoute la stratégie du groupe qui est encore floue.

Une affaire de moeurs au coeur de la crise de gouvernance du groupe

Pour couronner le tout, Best Buy connaît une importante crise de gouvernance. En mars, Brian Dunn, l'un des directeurs généraux du groupe, a dû démissionner après que sa liaison avec une salariée a éclaté au grand jour. Cette même affaire avait d'ailleurs poussé vers la sortie Richard Schulze, en juin dernier.

Reste à savoir si ce dernier arrivera à trouver les fonds nécessaires pour financer cette gigantesque opération.

Emmanuel Duteil et BFMbusiness.com