BFM Business

Le design durable: faire du beau en recyclant

Le projet Chrisalys de barbecue solaire inventé par Alexandra Abidji et Ugo Janiszewski remporte le prix du Design Durable 2014

Le projet Chrisalys de barbecue solaire inventé par Alexandra Abidji et Ugo Janiszewski remporte le prix du Design Durable 2014 - -

Depuis 5 ans, Coca-Cola France et Néoplanète organisent le Prix du Design Durable. Des étudiants et des jeunes professionnels sont invités à créer un objet utile, original et innovant à partir de matériaux recyclés à base d'emballages de produits de grande consommation. Cette année, c'est le projet Chrisalys qui l'emporte.

Cuire ses aliments grâce à l'énergie solaire. C'est Chrisalys né de l'imagination d'Alexandra Abidji et Ugo Janiszewski. Jusque-là rien de bien original, le concept existe. C'est dans le choix des matériaux que les deux lauréats ont fait preuve d'imagination: des pâles de forme parabolique en aluminium et des poignets en PET. Au final moins de charbon utilisé. Et peut-être un peu de patience...sous le soleil.

Les lauréats sont deux étudiants de l'école de design de Nantes Atlantique. Un petit coup de pouce également à un autre étudiant de Nantes, de l'Ecole Nationale Supérieure d’Architecture cette fois-ci: Romain Lucas pour son projet Twistable, une table évolutive par un mouvement simple de rotation du plateau, entièrement en aluminium recyclé: de la table de la salle à manger à la table basse. Il obtient le prix des Internautes de ce concours.

Ces idées toutes simples à priori répondent bien aux nouvelles ambitions du design durable.

Le respect de la matière

Pour beaucoup de personnes, le concept peut sembler un peu abstrait. Il s'agit tout simplement pour reprendre les termes d'Antoine Fenoglio designer industriel (les Sismo) et membre du jury du Prix du Design durable de "rendre les produits éco-conçus accessibles, désirables et crédibles.

Ceux qui veulent s'engager dans la démarche se veulent confiants et s'appuient notamment sur une étude récente du Credoc pour l'Ademe: 52 % des Français voudraient consommer moins ou mieux.

Pour Yolaine de la Bigne directrice de Néoplanète et également membre du jury: "les Français commencent à retrouver le respect de la matière et à se poser la question sur la conception du produit." Il reste du chemin à parcourir en matière d'éco-conception des produits. Ce ne sont même pas 20 % des plastiques qui sont recyclés en France même si Coca-Cola se mobilise sur la question. En 10 ans, le poids a été allégé de 10 % sur l'ensemble des bouteilles. 25 % des bouteilles sont désormais en PET recyclé.

Un bilan positif pour les entreprises

Quelques démarches sont encourageantes. C'est ainsi que Seb a créé une batterie de cuisine Tefal en aluminium recyclé Natura qui est un vrai succès. Du côté des États-Unis c'est Emeco qui travaille conjointement avec Coca-Cola pour mettre au point une chaise ultra-solide avec 111 bouteilles de Coca en aluminium. Une bouteille de coca est intégrée toutes les 7 secondes dans la conception.

Comme le souligne Virginie Schwartz directrice générale déléguée de l'Ademe, "les déchets d'une entreprise peuvent devenir les ressources d une autre" et d'ajouter que "98 % des entreprises disent que l'éco-conception a eu un bilan positif, au pire neutre. L'objectif de ce concours est bien de passer à la phase d'industrialisation".

C'est le cas pour Marion Steinmetz , lauréate 2012 et son Vélopark, concept de garage à vélo fabriqué à partir d’acier, et notamment de canettes pour le garage à vélo et de polyéthylène recyclable pour le bac à fleurs . Grâce à Concept Urbain, fabricant de mobilier il devrait être commercialisé à l'automne.

Nathalie Croisé de BFM Business