BFM Business

Le business du Halal se décline à toutes les sauces

Sur le salon du Halal, un industriel propose des petits pots pour bébé certifiés halal.

Sur le salon du Halal, un industriel propose des petits pots pour bébé certifiés halal. - -

Le salon du Halal se tient les 11 et 12 avril à Paris. Les distributeurs ne sont plus les seuls à s'intéresser à ce marché des produits et services compatibles avec les règles de l'Islam.

Le salon Halal Expo, des produits halal et orientaux, se tient ces jeudi 11 et vendredi 12 avril à Paris. En l'absence de statistiques dans ce domaine, le poids de ce marché est difficile à évaluer. Certains estiment qu'il représenterait environ 5,5 milliards d'euros.

Une chose est sûre, la demande existe. Alors depuis quelques années, la grande distribution s'est emparé de cette filière, dont elle a fait un vrai business, explique Michel Turin, auteur du livre "Halal à tous les étals" chez Calmann-Levy, au micro d'Hélène Cornet.

Le Halal, un outil marketing

Pour lui, "le Halal est devenu un outil marketing". Le principe est le même que pour "l'enseigne Monoprix, qui s'adresse à une catégorie de consommateurs urbains, ayant un pouvoir d'achat élevés". Certains distributeurs se lancent sur ce marché pour viser une population "très sensible à cet argument commercial".

Un 'label" décliné sur toutes sortes de produits. Il y a aujourd'hui les pots de bébés, ou encore, plus surprenant sachant que l'Islam interdit la consommation d'alcool, du whisky halal !

La mode atteint désormais les services. Michel Turin évoque ainsi des hôtels qui proposent des prestations halal, avec "des chambres équipées de tapis de prière orientés dans la direction de la Mecque, sans alcool dans les minibars ni film pornographiques sur les chaines de télévisions" !

BFM Business