BFM Business

La consommation est repartie faiblement en mars

La consommation des ménages français est repartie en mars, mais a reculé sur l'ensemble du premier trimestre.

La consommation des ménages français est repartie en mars, mais a reculé sur l'ensemble du premier trimestre. - -

Avec une progression de 0,4% la consommation des ménages français repart de l'avant, selon les chiffres de l'Insee publiés ce mercredi 30 avril. Elle reste toutefois en baisse sur le 1er trimestre.

Faut-il y voir un signe positif? La consommation en biens des ménages français a progressé de 0,4% en mars, a indiqué l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), ce mercredi 30 avril.

Du fait de la quasi-stagnation en février (-0,1%, révisé par rapport à +0,1% publié précédemment) et du repli de 1,8% en janvier (-2,1% publié précédemment), la consommation des ménages a reculé de 1,2% sur le trimestre. Cette baisse trimestrielle découle de moindres dépenses en énergie et d'achats réduits en automobiles.

Les achats d'automobiles ont reculé au premier trimestre

Les dépenses en biens durables sont restées quasi-stables (-0,1% en mars, après +2,6% en février), profitant d'un redémarrage dans les équipements du logement tandis que les achats d'automobiles ont régressé (-0,5%, contre +5,9% en février).

Sur le trimestre, le volume des dépenses des ménages en biens durables a reculé de 1,3%. Et ce, à cause d'une baisse de 2,7% des achats d'automobile qui avaient progressé de 2,3% au quatrième trimestre 2013. Les équipements du logement, eux, ont stagné (-0,1%).

Dans le textile, habillement et cuir, les achats ont cédé 2,3% en mars (-2,6% en février) mais ils ont augmenté de 0,3% sur le premier trimestre.

La consommation de produits alimentaires, quant à elle, a grignoté 0,4%, après -0,7% en février, mais elle a diminué de 1% sur le trimestre (+0,8% au quatrième trimestre 2013).

Y. D .avec AFP