BFM Business

La confiance des ménages à son plus bas historique

Les ménages français ont le moral au plus bas

Les ménages français ont le moral au plus bas - -

L'indicateur de l'Insee, publié jeudi 27 juin, confirme la chute du moral des ménages français. Il se situe au niveau le plus bas enregistré dans les statistiques. Mais il ne prend pas en compte la stabilisation du chômage, annoncée la veille.

La confiance des ménages français est au plus bas en ce mois de juin. Selon le dernier indicateur de l'Insee, publiés jeudi 27 juin, il s'agit du niveau le plus bas enregistré dans les statistiques, qui remontent à 1972.

Cependant, la hausse du pouvoir d'achat pour le premier trimestre et la stabilisation du chômage en mai, qui n'ont pas été prises en compte pourraient changer la donne.

L'indicateur synthétique ressort à 78 points, soit une baisse d'un point après celle de quatre points un mois plus tôt. La moyenne longue de cet indicateur est de 100.

Les Français se dirigent vers l'épargne

Selon les chiffres de l'Insee, l'opinion des ménages sur leur situation financière passée a augmenté d'un point, celle sur leur situation financière future est stable, et leur opinion sur l'opportunité de faire des achats importants a baissé d'un point.

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle recule d'un point, et celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir perd trois points.

Les ménages sont un peu plus nombreux à considérer qu'il est opportun d'épargner (+2 points), ce solde restant "largement au-dessus" de sa moyenne de longue période.

Les perspectives d'évolution du niveau de vie continuent de baisser (-2 points), atteignant un nouveau minimum historique. Les ménages sont plus nombreux à anticiper une augmentation du chômage, le solde gagnant deux points. Sur ce point, l'avenir leur a donné tort, au moins provisoirement.

BFMbusiness.com