BFM Business

L'industrie alimentaire attaque Leclerc

BFM Business

L'ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) dément les propos de Michel-Edouard Leclerc, et l'accuse de "prendre en otages les consommateurs".

Demain mercredi 16 janvier, le PDG du groupe Leclerc va annoncer qu’il supprime de ses rayons certains produits de grandes marques. Le président de l’ANIA (association nationale des industries alimentaires) qui regroupe plus de 10000 entreprises, le met en garde contre ce qui s’apparente selon lui à une « prise d’otages des consommateurs et des pouvoirs publics ».
Alors que Michel-Edouard Leclerc publie une liste de 17 produits dont les tarifs ont augmenté de plus de 10% entre septembre dernier et début janvier, Jean-René Buisson l’accuse de « publicité mensongère ». Enfin, il met sérieusement en doute l’inflation de 4% annoncée par Michel-Edouard Leclerc pour 2008, et ironise sur « un nouveau chef de rayons boule de cristal ». Il prévoit de son côté une augmentation globale maximum de 1% sur les produits alimentaires en 2008. (voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction