BFM Business

L'enseigne française d'ameublement Habitat quitte la Norvège

Le groupe Cafom a décidé de fermer ses cinq magasins Habitat situés en Norvège (image d'illustration)

Le groupe Cafom a décidé de fermer ses cinq magasins Habitat situés en Norvège (image d'illustration) - Jacques Demarthon - AFP

Le groupe français d'ameublement Cafom a annoncé qu'il cessait les activités de sa marque Habitat en Norvège pour se recentrer sur d'autres pays.

La Norvège n'est plus un marché stratégique pour le groupe Cafom, ce pays constituant même "un foyer de perte récurrent", selon le groupe français d'ameublement. Les cinq magasins qu'Habitat exploitait en direct ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 5,6 millions d'euros sur le dernier exercice, clos au 30 septembre 2017.

Sur sa page internet, la filiale norvégienne explique que le conseil d'administration a décidé la mise en faillite de Habitat Norway fin avril. "Au cours de ces dernières années, Habitat Norway AS a souffert d'une mauvaise rentabilité, le déficit avant impôt étant en 2017 de 16 millions (de couronnes, soit 1,7 million d'euro). Les comptes à partir d'avril 2018 montrent un développement négatif continu, et il n'a pas été possible de lever de nouveaux capitaux dans les délais impartis", écrit cette filiale.

Habitat Norway -qui employait une cinquantaine de personnes, avec quatre magasins- dit avoir tenté de "réduire les coûts et rationaliser les opérations, et développer davantage la marque", mais elle explique sa faillite par un manque d'"engagement international" et l'appréciation de la couronne norvégienne.

Un retour à l'équilibre "trop hypothétique" 

Pour la direction de Cafom, "le retour à l'équilibre de la filiale norvégienne était ainsi devenu trop hypothétique", d'où l'annonce de l'arrêt total de ses activités dans le pays.

La filiale norvégienne constituant "un foyer de perte récurrent pour Habitat", l'enseigne va désormais pouvoir se recentrer sur son réseau de magasins présentant des "perspectives plus favorables", notamment dans les autres pays exploités en propre (France, Allemagne, Espagne et Suisse). 

Le communiqué précise enfin que l'activité générée par la filiale en Norvège sera traitée en "actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées", dans les comptes du groupe dès le premier semestre 2017-2018. Au premier trimestre de son exercice 2017-2018, Cafom a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 2,7%, à près de 113 millions d'euros.

A.M. avec AFP